the eradication of poverty and the Environmental Protection
   
  Organisation RESH
  Action pour la Santé
 





Action pour la Santé

             Dans le monde, près de 33 millions de personnes sont touchées par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Alors que l'impact de la pandémie se fait de plus en plus sentir, des enquêtes menées dans les régions subsahariennes ont indiqué que seulement en moyenne  12 pour cent des hommes et 10 pour cent des femmes avaient subi un test de dépistage du VIH et reçu les résultats. Une meilleure connaissance de la séropositivité est essentielle pour élargir rapidement l'accès au traitement, aux soins et au soutien, et pour offrir aux personnes séropositives l'opportunité de recevoir des informations et des outils leur permettant d'éviter de transmettre le virus. La connaissance de la séropositivité par le biais du test sérologique de détection du VIH est à la base de la majeure partie des efforts de prévention du VIH et de la mise en place de soins. Les tests sont nécessaires afin de protéger l'approvisionnement en produits sanguins, d'identifier les femmes enceintes séropositives pour la prévention de la transmission de la mère à l'enfant (PTME), de suivre l'évolution de la maladie au sein des populations, et dans un but de diagnostic clinique. Les tests sérologiques rapides de détection du VIH ont permis un diagnostic sur le terrain d'un prix peu élevé et techniquement réalisables dans les zones disposant de faibles ressources.



                                    Luttons pour la santé des pauvres enfants

Moins de 25 pour cent des femmes enceintes se voient offrir des services visant à prévenir la transmission du VIH à leur bébé et seulement 16% des enfants séropositifs reçoivent le traitement pédiatrique du SIDA dont ils ont besoin.

Lutte contre les maladies prévalentes et oubliées

Les maladies prévalentes dans la société haïtienne comme pays en développement représentent une action prioritaire de  l’organisation « RESH ».

Parmi ces maladies figurent principalement le VIH/ SIDA et la tuberculose ainsi que les maladies oubliées. Les actions prioritaires pour lutter contre ces maladies sont les suivantes:
- Prévention: éducation, information, communication et formation du personnel sanitaire et non sanitaire
- Diagnostics et traitements accessibles et efficaces.
- Amélioration de l’accès aux systèmes de santé pour toute la population, spécialement dans les zones rurales.
- Soutien des programmes nationaux de gestion de l’information et de surveillance épidémiologique.
- Amélioration des programmes nationaux d’immunisation en matière de capacité et de couverture, grâce à la vaccination et l’introduction de nouveaux vaccins; amélioration des mécanismes de sécurité dans l’administration des vaccins.
- Soutien et promotion de la recherche sur les maladies qui prévalent dans les pays à bas revenus, spécialement le VIH/
SIDA, la tuberculose et le paludisme. Développement de nouveaux outils et de stratégies de prévention, de diagnostic et de traitement de ces maladies. Pour combattre ces maladies, des actions prioritaires spécifiques sont établies pour l’organisation « RESH ».
            N.B:   Lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme .En plus de participer de façon coordonnée au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, les actions prioritaires visant un soutien systématique sont les suivantes:

VIH / Sida:

 La prévention et le traitement du VIH/SIDA exige une approche intégrale de la maladie, spécialement compte tenu de la vulnérabilité croissante des femmes et des fillettes à l’infection, en raison du risque majeur qu’elles présentent au niveau biologique et en raison du manque fréquent d’accès à l’éducation, à l’information et à la possibilité de décision sur leur santé sexuelle et reproductive.
- Programmes d’éducation et d’information destinés aux hommes et aux femmes sur la prévention de la transmission, l’éducation pour la santé, la diminution du stigmate et de la discrimination liés au sida.
- Élargissement au maximum de l’accès aux soins intégraux ce qui exige des activités de promotion d’habitudes de vie


Paludisme:

- Appui aux programmes mondiaux de lutte contre la maladie et priorité donnée à celle-ci dans les actions de l’organisation « RESH » de santé en portant une attention spéciale à la population infantile et à la prévention du paludisme pendant la grossesse.
- Encouragement d’alliances avec le secteur privé pour garantir la durabilité des traitements et la fourniture de moustiquaires.
-  Donner le traitement adéquat (thérapies combinées à base d’artemisinine) pour éviter l’apparition de résistances.
- Faciliter la fourniture et la distribution de moustiquaires traitées avec des insecticides.
- Contribution aux programmes d’information, d’éducation et de communication pour sensibiliser la population.
- Soutien des travaux de recherche dans le domaine de la santé, spécialement sur le paludisme.

 

Tuberculose:

- Contribution au Plan mondial «Halte à la tuberculose».

-  Garantir que chaque patient atteint de tuberculose ait accès à un diagnostic, à un traitement et à des soins efficaces.

- Relever les défis des menaces émergentes (Tuberculose multirésistante, suivi et évaluation de la stratégie DOTS et impact de la tuberculose liée au VIH) pour stopper la transmission de la tuberculose.

- Réduire les effets sociaux et économiques discriminatoires de la tuberculose.

- Promouvoir la recherche et le développement de nouveaux outils et de stratégies préventives, de diagnostics et de thérapeutiques pour éradiquer la tuberculose.

 

 

Organisation « RESH »

4, Jonc Lévy, Camp-perrin, Cayes, Haïti (W.I)

P. Box : 195
Tel: ( 509) 3438-5459 / 3722-2221 / 3734-9769 ( Haiti )
organisationresh@yahoo.fr

 

 
  Copyright © 2012 Organisation RESH / All rights reserved  
 
=> Do you also want a homepage for free? Then click here! <=
Copyright © 2012 Organisation RESH ! All rights reserved